S.O.S Amitié est un service d'écoute par téléphone, messagerie et chat, destiné à accueillir la parole de celles et ceux qui, à un moment de leur vie, traversent une période difficile.

S.O.S Amitié offre, à tous ceux qui choisissent d'appeler, la possibilité de mettre des mots sur leur souffrance, et ainsi, de prendre le recul nécessaire pour retrouver le goût de vivre.

 

Qui sommes nous ?

S.O.S Amitié est une Fédération de 44 associations régionales regroupant 50 postes d'écoute au téléphone, à la messagerie et au chat. Lien vers liste des postes

Reconnue d'utilité publique pour son action dans la prévention du suicide. Elle offre une écoute anonyme au téléphone 24h sur 24, 7 jours sur 7, au chat chaque jour de 13h à 3h du matin, et par messagerie.

S.O.S Amitié est membre de l'U.N.P.S. (Union Nationale pour la Prévention du Suicide)

S.O.S Amitié est membre d'IFOTES (International Federation of Telephone Emergency Service)

 

Historique

S'inspirant de l'existence des Samaritans en Angleterre, la première association S.O.S Amitié a vu le jour à Boulogne-Billancourt en 1960.

En 1961, l'activité d'écoute est reconnue  d'utilité publique loi de 1901.

Les années suivantes, d'autres lieux d'écoute s'ouvrent en France, sous forme d'associations régionales.

Il apparaît alors nécessaire de créer une structure fédérale. C'est la naissance de la Fédération S.O.S Amitié, reconnue d'utilité publique le 15 février 1967.

 

Notre charte

S.O.S Amitié a estimé indispensable de rédiger une charte éthique qui encadre et précise les conditions de son écoute. Le respect de ses principes s'impose à tout écoutant. Lien vers la charte.

 

L'écoute à S.O.S Amitié

S.O.S Amitié propose une écoute généraliste, anonyme, confidentielle, centrée sur la personne, une écoute active, non directive, éthique, assurée par des écoutants bénévoles, formés aux spécificités de cette écoute.

 

Nos chiffres

700 000 appels par an. Près de 11.000 appels liés directement au suicide. Plus de 160 000 heures d'écoute assurées par 1 600 bénévoles écoutants formés. S.O.S Amitié, cependant, ne peut répondre qu'à 1 appel sur 4 au téléphone et à 1 appel sur 10 au chat pendant sa permanence d'écoute chaque jour de 13h à 3h du matin.

 

L'Observatoire S.O.S Amitié
des souffrances psychiques

Depuis 2011, un Observatoire des souffrances psychiques S.O.S Amitié, a été mis en place, dont elle publie les résultats chaque année, accompagnés des commentaires du sociologue Serge Guérin. Ces chiffres concernent les données statistiques enregistrées par les écoutants tout au long de l'année.

Tout en respectant l'anonymat de ceux qui appellent, exigence incontournable du service, les écoutants de S.O.S Amitié sont amenés à noter certaines informations indispensables au suivi statistique de l'activité d'écoute : durée de l'appel, sexe et âge estimé de l'appelant, thème de l'appel, etc…

 

L'Observatoire National du Suicide

Il a été créé en  2013 par le Ministre de la Santé. Il réunit un collectif d'instances concernées par le suicide : pompiers, Samu, Hôpitaux, structures de prévention telles que S.O.S Amitié. Deux groupes ont été mis en place : un pour une exploitation chiffrée des données, un autre pour proposer un projet sur la prévention du suicide. Les premiers résultats de cet observatoire National seront publiés fin 2014.